Close
Skip to content

3 Comments

  1. Lecteur anonyme
    2 janvier 2021 @ 11h24

    Livre est un qualificatif ambitieux pour un si petit fascicule, qui fait état des émotions de l’auteur, ou plutôt des nôtres. Ces émois, quel milonguero ne les a pas ressentis? C’est mettre des mots sur les sensations presque informulables qui se régénèrent à chaque milonga (“quand la musique est bonne, bonne, bonne”), qui en décrivent le charme indéfectible, qui rendent compréhensible l’inexplicable “addiction”.
    En somme voici organisé l’inexprimable. Et la réalité est encore bien meilleure!

    Reply

  2. Lecteur anonyme
    26 décembre 2020 @ 11h34

    Voici un essai sur le Tango qui nous parle d’un vrai ressenti vécu et assumé. Cette approche vous fait voyager au pays des Milongas et invite à un retour sur sa propre expérience. Je le recommande vivement, sans aucune réserve, à tous… et à toutes. Je me mets à rêver d’une réponse féminine à ces moments d’émotion si élégamment exprimés…

    Reply

  3. Lecteur anonyme
    26 décembre 2020 @ 11h33

    « Un très très bel ouvrage… à la fois si facile à lire… les chapitres sont courts, juste un peu plus long que ce que Baudelaire appelait “fusées”. Si bien écrit et si juste, si vrai. »

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.